fbpx

Newsletter

Inscrivez-vous et accédez aux offres exclusives NowGeneva

Yves Saint Laurent – L’art, la mode et le génie

Mode

@ Saint Laurent Paris

@ Saint Laurent Paris

Travailleur acharné en recherche perpétuelle de soi et grand passionné d’art, Yves Saint Laurent était un artiste précoce, constamment en avance sur son temps. Extrêmement talentueux et remarqué à tout juste 18 ans, il a gravi les échelons, faisant résonner son nom dans la sphère de la mode du XXème siècle… jusqu’à assister à la fermeture de sa propre Maison.

Par Eugénie Rousak

Dès son enfance en Algérie, Yves Saint Laurent développe un penchant pour la mode. Il détruit les magazines de sa mère pour découper et habiller les modèles en papier. Arrivant dans la capitale française pour étudier à l’école de la Chambre syndicale de la haute couture, il est directement remarqué pour son talent et gagne un concours à 18 ans. C’est d’ailleurs à cette remise des prix qu’il a rencontré un autre lauréat, un certain Karl Lagerfeld, avec lequel il partagera une relation d’amitié et de rivalité perpétuelle. Géni précoce, Yves Saint Laurent est présenté à Christian Dior et intègre aussitôt la Maison en tant que modéliste. Suite au décès de son mentor trois ans plus tard, il prend la direction de cette grande marque. Il n’est alors âgé que de 21 ans.

La marque Yves Saint Laurent

Aidé de son ami Pierre Bergé, le jeune directeur de Christian Dior devient le créateur de Yves Saint Laurent en 1961. Le génie de la mode n’a que 25 ans lorsqu’il présente sa toute première collection ! Inspiré par les modèles masculins, il pousse le design féminin vers une silhouette androgyne. Le designer couvre les tailles de guêpes des femmes par des cabans ou des robes droites. Son succès est marqué par la collection de 1965, «Hommage à Mondrian», qui bouleverse la mode des années 60.

@ Saint Laurent Paris

@ Saint Laurent Paris

La marque Saint Laurent Rive Gauche

Suivant son désir d’habiller toujours plus de femmes, Yves Saint Laurent  lance une véritable révolution en 1966. Avant-gardiste, ce génie de la haute couture est le premier à ouvrir une boutique de prêt-à-porter de luxe sous son nom, Saint Laurent Rive Gauche. Il ne dérive pas les modèles à un prix plus bas, mais conçoit des prototypes novateurs qui provoquent, séduisent et détournent le chic. Dans les années suivantes fleurissent les pièces emblématiques de ce couturier : le premier smoking pour femme, la veste saharienne de ville, le tailleur pantalon pour le travail et la combinaison-pantalon ornée d’éléments transparents. Entre le scandale provoqué par le parfum Opium et le retour des collections dédiées aux peintres, Yves Saint Laurent continue son ascension. En habillant Catherine Deneuve, Sophia Loren ou encore Marguerite Yourcenar, il se rend mondialement célèbre. D’ailleurs,Yves Saint Laurent est le premier couturier vivant à avoir eu une rétrospective au Metropolitan museum de New York.

La fin de Yves Saint Laurent, la suite de Saint Laurent Rive Gauche

Endetté, le groupe Yves Saint Laurent s’associe à Elf-Sanofi en 1993. Jusqu’à 1998, le génie de la mode dirige les parties haute couture et prêt-à-porter de la Maison, mais après 40 ans de carrière, Yves Saint Laurent décide finalement de se consacrer uniquement à la haute couture, son premier amour. Saint Laurent Rive Gauche est alors confié à Alber Elbaz pour le prêt-à-porter féminin et Hedi Slimane pour le prêt-à-porter masculin. Le groupe est ensuite racheté par Gucci (prêt à porter) et Artémis (actionnaire principal de Gucci qui détient la haute couture) en 1999. Tom Ford prend alors les rennes du prêt-à-porter, vulgarisant le style de la Maison. Son successeur, Stefano Pilati, revient sur les basiques de la marque, mais il est remplacé par Hedi Slimane en 2012.

@ Saint Laurent Paris, Collection summer 2019

@ Saint Laurent Paris, Collection summer 2019

Lors de sa dernière conférence de presse en 2002, le grand couturier annonce la fin de sa carrière. C’est François Pinault, fondateur de la holding Artémis, qui lui rachète la partie restante de la haute-couture pour un euro symbolique et liquide la Maison. Ainsi, la première marque lancée par le créateur disparaît au moment du départ de celui-ci.

En 2008 le couturier tire sa révérence, laissant derrière lui une garde-robe avant-gardiste féminine, son jardin multicolore qui l’a tant inspiré et la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent pour prolonger l’histoire de la Maison.

  • Pleated Dress in Lamé Silk

    Pleated Dress in Lamé Silk

  • Fedora In Shaggy

    Fedora In Shaggy

  • Vicky Camera Bag

    Vicky Camera Bag

  • Smoking Earrings

    Smoking Earrings

  • Tuxedo Cape in Saint Laurent

    Tuxedo Cape in Saint Laurent