fbpx

Newsletter

Inscrivez-vous et accédez aux offres exclusives NowGeneva

Une rentrée en force pour la jupe-culotte

Mode

©Défilé Celine par Hedi Slimane automne-hiver 2019-2020

©Défilé Celine par Hedi Slimane automne-hiver 2019-2020

On ne l’avait pas vu depuis quelques années ou du moins pas avec autant d’évidence. Les années 1910, 1970 et maintenant. Déclinaisons de style pour apprendre à l’aimer.

Par Laëtitia Cadiou-Artal / NOW Geneva

La jupe-culotte c’est une pièce féminine, élégante et tellement pratique. Attention aux faux-semblants, aux raccourcis pour appeler jupe-culotte des horreurs de mode actuelle qui ne sont en fait que des pantacourts ou des shorts longs c’est-à-dire le bermuda. On comprend la facilité à vouloir donner un aussi joli nom à des pièces qui doivent être « sportisées » qui ne vont qu’aux jeunes filles hyper branchées, et à qui on excuse tout. NON ! « Unir en une seule et même pièce la jupe et la culotte, le féminin et le masculin » c’est ce que voulait exprimer le couturier Français Paul Poiret. Il serait à l’initiative de cette petite révolution pour apporter confort aux femmes qui au début du xx ème siècle portaient de lourds jupons pour travailler, se déplacer en vélo ou adopter des activités sportives.

Dans les années 1970 un autre avant-gardiste de la mode Yves Saint Laurent remet au goût du jour la jupe-culotte en accentuant le côté féminin plus proche dans des matières plus fluides, qu’il fait porter avec un top près du corps.

© Images d'archives, la jupe culotte par Français Paul Poiret

© Images d’archives, la jupe culotte par Français Paul Poiret

Aujourd’hui c’est Hedi Slimane aux commandes de la maison Céline qui nous enchante par des modèles de jupes culottes sages en apparence et sexy grâce à leurs associations. Ici portée avec un bomber en cuir pour le côté citadin-routard, la veste mais clairement masculine aux tendances 80.  Les accessoires ne sont pas en reste au contraire on ne va pas minimiser leur impact mixé à la jupe-culotte. La paire de bottes ou la cuissarde en cuir, on évitera la chaussure à talon qui risque de rendre le style un brin vieillot.

Quel bonheur de retrouver ces belles matières « British » 100% pure laine, le tweed, la laine flanelle ou la gabardine de laine. La jupe-culotte version Hedi Slimane aura été revisitée aussi en jean ou en cuir. On adopte vite cet automne.

Boutique Céline Genève – Rue du Rhône 47, 1204 Genève