fbpx

Newsletter

Inscrivez-vous et accédez aux offres exclusives NowGeneva

De Coco Chanel à Virginie Viard, histoire du double C

Mode

© inside.chanel.com

© inside.chanel.com

 Mondialement reconnaissable par deux lettres « C » entrelacées, la Maison Chanel révolutionne les normes vestimentaires et change constamment le cours de la mode. Ambitieuse et avant-gardiste, cette marque a introduit des symboles de l’élégance qui ont transformé la silhouette des femmes. Tout au long de son histoire centenaire, les créations fleurissent à rue Cambon: la petite robe noire en 1926, le sac matelassé en 1955 et les tenues en maille en 1971.

Par Eugénie Rousak 

L’histoire de Chanel est l’histoire d’une paysanne angevine, d’une orpheline élevée dans une abbaye cistercienne, d’une chanteuse de cabaret connue pour « Qui qu’a vu coco dans l’Trocadéro ». L’histoire de Gabrielle qui rejoint Paris pour devenir Chanel et libérer les femmes des codes vestimentaires de l’époque.

Epoque Mademoiselle

Apprenant le métier de couseuse à 18 ans, Gabrielle Chanel se lance dans la confection de ses propres créations. Privilégiant la simplicité et la pureté des lignes à la pomposité, elle détrône les tendances de l’époque. Son style est remarqué et apprécié ; en 1910 elle décide alors de créer sa première boutique de chapeaux à Paris. Les ouvertures de magasins se suivent et la couturière élargit ses collections aux accessoires et vêtements. Les jupes se raccourcissent, les corsets disparaissent, les silhouettes mélangent les traits masculins-féminins pour donner plus de liberté aux mouvements. C’est à cette époque que l’emblématique tailleur révolutionne le confort des femmes, qu’il faut se parfumer au Numéro 5, bien entendu. Si durant la Grande Guerre Coco Chanel confirme son succès, elle est contrainte de fermer ses boutiques lors du déclin des ventes sous l’occupation. Après son retour d’exil en Suisse, la couturière découvre avec effroi l’apparence des parisiennes, à nouveau serrées dans leurs tenues. En désaccord avec ce style dicté par les hommes, elle prépare son retour à 71 ans pour promouvoir l’élégance et la sobriété. Son sac matelassé et ses sandales aux bouts noirs deviennent alors les nouveaux phénomènes de la Maison. La créatrice du style chic à la française disparaît à son apogée un dimanche de 1971, seul jour de la semaine où elle ne travaillait pas.

© inside.chanel.com

© inside.chanel.com

Phénomène Karl

Nommé directeur artistique de Chanel en 1983, Karl Lagerfeld perdure les principes de la Maison. Il associe avec finesse les goûts et l’esprit de Coco Chanel à ses envies d’impertinence. Il amène le style classique dans les tendances contemporaines, les épiçant de ses touches de folie. Rajoutant de la couleur, il séduit une clientèle plus jeune, qui associait le style Chanel à la génération de leurs parents. Karl Lagerfeld a également ouvert la marque vers de nouvelles directions. En 1987 il a, par exemple, introduit une collection d’horlogerie, proposant des montres de luxe agrémentées de pierres précieuses. Une dizaine d’années plus tard, c’est une ligne de cosmétiques qui est proposée à la clientèle fidèle. Karl Lagerfeld décède au mois de février 2019, laissant la Maison de nouveau orpheline. Son bras droit, Virginie Viard, est alors désignée comme directrice créative. Le monde de la mode trépigne d’impatience de découvrir ses créations.

© Chanel Collection Printemps-été 2019

© Chanel Collection Printemps-été 2019

Symbole de la femme libre et émancipée, Chanel dicte les tendances depuis plus de cent ans. Elégants et épurés, les modèles évoluent à travers les décennies, tout en gardant le style imposé par Coco, devenue Chanel.

« La mode se démode, le style jamais » Coco Chanel

  • Sac petit BOY

    Sac petit BOY

  • Coco Mademoiselle Eau de parfum

    Coco Mademoiselle Eau de parfum

  • Chapeau de paille

    Chapeau de paille

  • Pochette en tweed

    Pochette en tweed